Sinners, tome 1 : Vicious, L.J. Shen

01- ViciousAuteur : L.J. Shen

Editions : Harlequin

Genre : Romance

Pages : 387

Prix : 14,90

Date de parution : 02 novembre 2017

Public : Adulte

 

Résumé

« Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse… » 

Ce que j'en ai pensé...

Moi : «  Mazette ! Je lui aurais bien mis mon pied où je pense ! » 
Stella : «  Il est plutôt mignon dans son genre… » 
Moi : «  Mignon ? Sérieusement ? Imbuvable, oui ! » 
Maurice : «  Arrête de jouer les effarouchées, tu les aimes comme ça ! » 
Moi : «  Ah, oui ? Cite-moi un seul exemple… » 
Maurice : « Daemon Black, Reyes Farrow, Styry, Raphael… j’oubliais STAN. Tu veux que je continue ? »

Voilà un livre qui n’a pas fait long feu dans ma PAL ! Aussitôt acheté, aussitôt lu. Vicious m’a été recommandé par une de mes copinautes Instagrameuses. Sa chronique avait déjà piqué ma curiosité, je vous invite à la lire aussi, ici. Donc c’est avec plaisir que je me suis plongée dans le premier tome de cette saga. Parce que oui, c’est une saga. (Quoi, encore une !) 
On nous vend ce roman comme de la Dark Romance, je ne suis pas du tout d’accord ! C’est une romance, certes avec plus ou moins de secrets, mais ça reste une romance normale. L’auteure a créé des personnages hauts en couleur qui sont tous attachants à leur manière. Par contre, le vocabulaire… je n’ai jamais vu un langage aussi fleuri en matière de grossièreté, les bras m’en sont tombés.    

Le plus amateur de gros mots est le personnage principal de cette histoire : Vicious. Je dois avouer que jusqu’à présent et avec un certain nombre de livres à mon actif, j’en ai connu des petits cons arrogants mais de tous, c’est bien lui qui mérite la palme! Misère, j’ai eu envie de lui mettre une bonne paire de claques plus d’une fois pendant ma lecture !  Il est imbuvable, colérique, tyrannique… et j’en passe ! Il s’emploie à pourrir la vie d’Emilia de toutes les façons possibles et inimaginables… Bon, Vicious n’est pas aussi détestable que ça, il s’est bâti des barrières pour empêcher quiconque de l’approcher et de voir ses cicatrices. 

Millie, elle, est une artiste dans l’âme qui connait bien Vicious et son tempérament de bombe à retardement. Aussi, quand il revient dans sa vie après dix ans d’absence, entre les deux, cela fait des étincelles. Elle est l’opposé de Sa Majesté Baron Spencer… gentille, douce et le cœur sur la main. Emilia m’a beaucoup plu dès les premières lignes; en revanche, son petit côté paillasson m’a fait rager. 

J’ai vraiment adoré ma lecture, je n’ai pas pu la lâcher avant d’avoir la fin ! Vive les happy ends ! Après ma lecture de Forbidden, j’en avais besoin. L’écriture de l’auteure est très addictive, j’ai énormément ri, les répliques sont à mourir et pleines de mordant !  Comme quoi, entre la haine et l’amour, il n’y a qu’un pas… 

Sans titre 1

« — Qu’est-ce que tu veux ? ai-je demandé en avalant ma salive.

Il y avait entre nous quelque chose de puissant auquel je ne pouvais pas résister.

— Je veux te baiser en te regardant droit dans les yeux.

J’ai levé ma main pour le gifler, mais il m’a arrêtée en plein élan en me saisissant le poignet.

— Le droit de me gifler, il faut le gagner, Rose, a-t-il murmuré en secouant la tête. Et tu n’as pas encore fait ce qu’il faut pour ça.

Rose. Mon cœur a fait un bond.

On était l’un contre l’autre, brûlants. Son parfum me rendait dingue, le simple fait de le regarder me rendait dingue, et on n’avait encore rien fait, mais j’avais déjà l’impression de tromper Dean. J’ai eu soudain honte et j’ai voulu libérer mon poignet, mais pas moyen.

— Demande-moi ce que je veux, a murmuré Vicious. »

4-etoiles

2 thoughts on “Sinners, tome 1 : Vicious, L.J. Shen

  1. Selena says:

    Coucou.
    J’ai découvert ton compte instagram en m’abonnant au hashtag « bookstagram » et comment dire… J’aime beaucoup ce que tu fais et j’ai déjà plusieurs livres ajoutés à ma liste à acheter « à cause » (ou plutôt grâce) à toi!
    Bonne continuation à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *