#2 Zoom : Stanislas Gallagher

« — Un ultime voyage au septième ciel avant la grande descente aux enfers, petite chatte ? m’a proposé Stan de sa voix la plus charmeuse. » 

Zoom Stan Gallagher

Me voilà de retour pour le deuxième Zoom et pas sur n’importe qui, non ! puisqu’il s’agit de mon entremets préféré ! Nom d’un cornichon, ENTRE-DEUX ! (Rien à faire ça ma satanée langue reste bloquée.) Je vais vous confier un petit secret : mon addiction limite obsessionnelle pour les bestioles à plumes c’est entièrement sa faute ! Quand j’ai commencé la saga Felicity Atcock, je ne m’attendais certainement pas à avoir un aussi gros coup de cœur pour un des personnages (vraiment pas mon genre de tomber sous le charme d’un Bad Boy moulé dans un pantalon de cuir et portant dans tee-shirts à Slogan ridicule…) Mais, les faits sont là et je n’ai pas honte de l’avouer : Stanislas Gallagher m’a fait craquer ! Et puisque qu’on en parle… 

Ce qui m'a fait craquer

« Monsieur-J’ai-Des-Cheveux-Longs-Et-Je-Suis-Bien-Trop-Beau-Pour-Etre-Vrai » les termes exacts employés par l’héroïne au début de la saga décrivent parfaitement la bestiole ! Sans parler de son caractère ô combien imbuvable, il ne fait jamais rien sans rien. Il est en plus égocentrique, macho et la liste est encore longue ! Un portrait pas très flatteur me diriez-vous, je suis parfaitement d’accord ! 
Appelons un chat, un chat. Tout dans ce personnage est fait pour le détester mais, il a ce petit truc. Un charisme à vous causer des bouffées de chaleur, une assurance démesurée et des répliques bien pensées qui vous feront à tous les coups sourire ou grincer des dents. 

Stanislas Gallagher n’a pas peur de dire ce qu’il pense et il hait les anges (drôle d’ironie puisqu’il en était un avant…)  Alors, quand il se frite avec cette volaille de Terrance c’est un pur régal. Je suis toujours de son côté dans ces cas-là, moi aussi j’ai une dent contre cet angelot de mes deux ! J’aurai bien envie de… Non, non et  non, je ne suis pas là pour parler de cette… andouille. 

Jamais au grand jamais un personnage n’a fait autant grimper ma tension artérielle et jouer avec mes émotions. 
Pour résumer : A certains moments j’ai envie de l’embrasser et la seconde d’après je lui ferais bien manger ses mirettes à la petite cuillère !  Cet entremet me rendre carrément dingue dans ces moments-là… je vous jure ! 

Il a quand même ses bons côtés… si, si c’est vrai, je vous assure ! Bon, il faut juste gratter un peu la surface de cette carapace. Stanislas Gallagher est un personnage haut en couleur et franchement quelle bonne idée Sophie Jomain a eu là ! Si vous ne connaissez pas encore la saga Felicity Atcock vous ratez quelque chose ! 

Mon prochain zoom sera… quoi ? Encore un indice… si je vous dis : esprits, mocha latte et burritos vous me dites ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *