Beautiful, tome 2 : Walking Disaster, Jamie Mcguire

beautiful, tome-2 : Walking DisasterAuteur : Jamie Mcguire

Editions : J’ai lu

Genre : Romance

Pages : 473

Prix : 13,00 €

Date de parution : 15 octobre 2014

Public : Adulte

 

Sans titre 2

« Avant de quitter ce monde, la mère de Travis lui a donné deux conseils : « Joue, et ne cesse jamais de te battre pour ce que tu désires. 

Favori des combats clandestins de toute la région, Travis a mis à profit une partie de l’adage. Mais entre cette violence et les histoires d’un soir, il ne reste aucune place pour l’amour… pas plus que pour la déception.

Alors qu’il se croit invincible, la rencontre d’Abby va faire vaciller toutes ses certitudes…

Il est grand temps de faire vraiment la connaissance de Travis Maddox »

Ce que j'en ai pensé...

Moi : Et ben, mazette ! Je veux encore du Travis Maddox ! 
Alfred : Ah non, par pitié ! Non ! 
Moi : Quoi ? Mais, pourquoi ? 
Alfred : Parce que tu vas finir par me ramasser à la petite cuillère ! 
Moi : Je ne vois toujours pas de quoi tu parles, Alf ?! 
Alfred : Ben tiens, et Stan, on en parle de Stan ?  

Déjà que j’avais beaucoup aimé Travis Maddox dans Beautiful Disaster, je peux affirmer à 100%  que je l’ai plus qu’adoré dans ce tome-ci qui est de son point de vue à lui, qui plus est ! (Crotte ! Ce n’est pas de la bave, là ?). 

J’ai retrouvé le Travis à la hauteur de sa réputation qui m’avait fait craquer: Bad boy au caractère bien trempé, sexy mais aussi touchant et drôle; j’aurais encore bien quelques adjectif pour décrire le benjamin de la fratrie Maddox.  Toutefois, on ne va pas abuser des bonnes choses. Bon, allez, un petit dernier pour la route : passionné. Cette canaille est un passionné ! 

Aucune surprise en ce qui concerne Abby, je ne l’aime toujours pas ! J’avais presque oublié qu’elle ne savait pas ce qu’elle voulait. Bien qu’à travers les mirettes de Travis, je l’ai toutefois trouvée un peu plus « sympathique » et moins gourde mais, j’ai quand même eu envie de l’étrangler ! Autant que pendant ma lecture de Beautitul Disaster.

L’auteure a essayé de ne pas faire dans la redite et certaines scènes du côté de Travis sont inédites.  En revanche, pour les scènes de couple, aucune surprise de se côté là non plus hormis que je préfère cent fois plus être dans la caboche de notre héros que dans celle d’Abby. (Cette fille se prend définitivement trop la tête pour rien.

Le super bonus dans ce livre, c’est l’épilogue, j’ai cru que c’était la fête nationale, le 1er mai, Noël et mon anniversaire ! Nom d’un cornichon, j’ai eu la gorge serrée à deux doigts d’éclater en sanglots et vous ne devinerez jamais où je me retrouvée encore une fois… Bingo : dans le bus !  

J’ai été plus que ravie de ma lecture que j’ai préférée au point de vue d’Abby. Ah, j’oubliais : un autre Maddox qui m’a donné envie de découvrir la fratrie, Trenton. 

Alors je ne sais pas à quelle sauce je vais le manger mais, ce qui est sûr, c’est que  Beautiful oblivion ne va pas tarder à atterrir dans ma PAL

Sans titre 1

« J’ai besoin d’elle, c’est tout. C’est si bizarre que ça de penser qu’elle est vraiment cool et de ne pas avoir envie de partager ?

— Tu ne peux pas partager si elle n’est pas à toi.

— Qu’est-ce que j’y connais, moi, au couple ? Tout ce que je vois, c’est toi, Shep. Toi et tes histoires compliquées et obsessionnelles. Si elle rencontre quelqu’un et se lance dans une relation, je la perdrai.

— Alors sors avec elle.

Je secouai la tête.

— Je suis pas encore prêt.

— Pourquoi ? T’as la trouille ?

Il me jeta un torchon à la figure. Je me mis à triturer le tissu.

— Elle n’est pas comme les autres, Shepley. Elle est vraiment bien.

— Alors qu’est-ce que t’attends ? »

4-etoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *