Phobos, tome 1, Victor Dixen

03 - Phobos, tome 1Auteur : Victor Dixen

Editions : Robert Laffont, collection R

Genre : SF, jeunesse

Pages : 433

Prix : 17,90 €

Date de parution : 11 juin 2015

Public : Young Adult, Adulte

 

Sans titre 2

« Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. »

Ce que j'en ai pensé...

Moi : Oh, mazette ! 
Maurice : Aïe ! Tu ne peux pas regarder où tu tombes ? 
Moi : Oups, désolée ! Mais ce n’est pas de ma faute ! 
Maurice : Ah oui ? C’est la faute de qui, alors ? 
Moi : D’un livre, banane ! Phobos, tu connais ? 
Maurice : Non ! Et j’en ai marre que tu me tombes dessus à chaque fois ! 
Moi : Fais-moi un procès ! 
Maurice : Tkt, c’est prévu… 

Je fais mon Mea Culpa dans cette chronique ! Oui, parce que je dois vous avouer que j’ai eu d’énormes préjugés pour cette saga ! Le pire dans tout ça, c’est que j’ai adoré le premier tome de Phobos, c’est un maxi coup de cœur que j’ai eu pour l’univers, les personnages (en particulier un !) et l’intrigue qui m’a tenue en haleine jusqu’au bout ! 

Mes passages préférés étant les champs et les entrevues au parloir ! Quoi de plus logique parce que je mourais d’envie de connaître les prétendants qui restent bien dissimulés aux yeux des prétendantes pendant un bon quart du roman ! 

J’ai moi-même succombé au charme de l’un d’eux ! Vous devinez ? Alésais…Mozart…Kenji…Samson…Marcus….Tao ? Si je vous disais cheveux châtains, yeux gris et tatouages, alors ? Oui, c’est bien de Marcus que je parle ! Oh mazette, ce type-là a fait grimper ma tension artérielle directe dans le rouge vif ! Et comme je l’ai dit à une de mes copinautes qui a très très envie de commencer cette saga, Marcus c’est chasse gardée ! 

Du côté des prétendantes, celle que j’ai préférée est Léonor ! Au début très peu affirmée à cause d’un « problème » qu’elle a depuis toute petite, elle prend de plus en plus d’assurance et la fin du roman n’a fait que me conforter dans mon choix ! C’est aussi quelqu’un qui sait écouter sans juger mais qui, en retour, a beaucoup de mal à se confier aux autres. Je pense que le tome deux réserve des surprises avec elle.

En revanche, j’ai détesté d’autres personnages, en même temps ils sont là pour ça ! J’ai eu envie de tordre des cous, en veux-tu en voilà ! 

La fin du roman m’a littéralement laissée comme deux ronds de flan ! Ma première réaction a été « Non ! Non ! Ça ne peut pas finir comme ça ! » L’expression que j’ai employée est : « Nom d’un dromadaire à deux bosses qui fume la pipe, il me faut la suite ! » Victor Dixen peut se féliciter, il a une nouvelle accro à sa saga ! 

Sans titre 1

« En haut je m’efforce de sourire, je me doute que c’est ce que les spectateurs attendent de moi.

Mais en bas, contre mon corps, je serre très fort les poings.

Si Marcus était là; il se les prendrait dans la figure.

Parce que les filles ont raison, il y a bien un bug dans le système, et c’est lui.

– lui qui m’a mise dans une terrible colère, dont je ne réussis pas à nommer la cause ;

– lui qui remue au fond de moi des choses que je ne comprends pas ;

– lui qui s’est ouvert comme un livre dont j’ai peur de tourner les pages ;

– lui qui me classe soudain numéro un, après douze semaines à la sixième position ;

– lui ;

– lui ;

– lui ! »

5-etoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *