Felicity Atcock, tome 4 : Les anges sont sans merci, Sophie Jomain

01- felicity-atcock - tome-4-les-anges-sont-sans-merciAuteur : Sophie Jomain

Editions : J’ai lu

Genre : Fantastique

Pages : 281

Prix : 6,90 €

Date de parution : 23 Mars 2016

Public : Adulte

 

Sans titre 2

« Des fées sorties de nulle part sont responsables du plus grand drame de ma vie. Elles m’ont mise K.O., ça, c’est certain, mais il ne sera pas dit que je me suis laissé marcher sur les pieds. Car s’il y a bien un truc qu’il ne faut jamais faire sous peine de représailles, c’est voler à une femme ce qu’elle a de plus cher. Alors c’est vrai que je n’ai pas vraiment le profil de la grande méchante, mais je suis quand même prête à leur botter l’arrière-train, même si pour ça je dois d’abord faire face à ce que je redoutais le plus : la trahison. »

Ce que j'en ai pensé...

Moi : Non mais, sérieux ! Je vais lui faire avaler son service trois pièces ! 
Stella : À qui donc, ma chérie ? 
Moi : À cet entremets de mes deux ! De qui veux-tu que je parle ! 
Stella : … 
Maurice : Elle a encore pété un câble ? 
Stella : Oui, à cause d’un entremets…tu sais de qui elle parle, toi ? 
Maurice : Malheureusement, oui je sais… 

Au risque de me répéter encore et encore, je suis totalement addicte à la saga de Sophie Jomain, qui a le don de me faire passer par toute une ribambelle d’émotions. Ce tome quatre ne déroge pas à cette règle ! 

Par quoi pourrai-je bien commencer ? Il y a tellement de choses qui se passent là-dedans…vous n’êtes pas sans savoir que ma dernière lecture m’a fait griller quelques neurones et bien là c’est carrément tout le cerveau qui a surchauffé. 

La fin du troisième tome m’avait laissée un p* de sentiment de frustration ! Ô joie de mettre direct les pieds dans le plat au début du tome quatre ! Petit bonus qui ne regarde que ma personne, j’ai fait le plein de Stan Gallagher. Je l’ai retrouvé en grande forme, en forme olympique ! Du grand Stan. Bien que j’ai cru à un moment que j’allais lui arracher les mirettes, en faire de la confiture et lui faire manger à la petite cuillère ! (Oui, je sais c’est cruel même pour moi.) Mais, il a su se racheter une conduite et tant mieux, j’ai envie de dire, parce qu’il reste mon entremets préféré et que je suis bien incapable de le bouder plus de cinq minutes. 

Encore un nouveau personnage a pointé le bout de son nez dans la saga et franchement, je l’ai A-DO-RÉ ! Non, non je ne vous dirai pas de qui il s’agit et pas la peine d’insister ! Je peux seulement vous dire que c’est un homme, à peu près un mètre quatre-vingt-dix, les cheveux noirs et très bel homme, avec un caractère du feu de l’enfer !  

Concernant notre héroïne, elle est au trente-sixième dessous ! Rien d’étonnant au vu de l’épreuve qu’elle traverse, heureusement il y a du monde qui l’entoure : Stéphanie, Daphnée, Phil, Stan et même cette foutue volaille de Terrence !  (Non, je ne suis pas prête à lui pardonner la fin du tome deux, ça me reste en travers de la gorge cette histoire !) Donc, elle reprend vite du poil de la bête et hop c’est parti pour une nouvelle mésaventure ! 

Encore une fin à la Sophie Jomain avec un cliffhanger qui m’a laissée sur mon p* de sentiment de frustration ! Cette auteure finira par avoir ma peau, celle d’Alfred, de Maurice et de Stella ! 

Comme un coup de cœur ne vient jamais seul… le quatrième tome de la saga de Felicity en est un ! (Et j’avais bien dit que je finirais en position P.L.S à la fin…franchement, je ne suis même pas étonnée.) 

Sans titre 1

« Mais pour autant, Stan n’avait pas abandonné l’idée de me mettre dans son lit. Il possédait un orgueil épouvantable, certain d’être irrésistible – il était pire que Terrence sur ce point –, et demeurait convaincu qu’un jour ou l’autre je finirais par lui tomber dans les bras. Eh bien, je vais vous dire, il paraît que les poules ont une lueur préhistorique dans le regard, et des pattes aussi écailleuses que la peau d’un T-Rex, mais d’ici qu’il leur pousse des dents, Stan pourrait toujours se brosser. »

5-etoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *