Beautiful, tome 1 : Beautiful Disaster, Jamie McGuire

beautiful-tome-1 -beautiful disasterAuteur : Jamie McGuire

Editions : J’ai lu

Genre : Romance

Pages : 441

Prix : 13,00 €

Date de parution : 22 janvier 2014

Public : Adulte

 

Sans titre 2

« Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

 

Une fois les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies. »

Ce que j'en ai pensé...

Ah là là, qui n’a jamais entendu parler de Travis Maddox ? Et, si c’est le cas, vous attendez quoi pour vous jeter sur ce roman ?!

Un jour, il faudra qu’on m’explique comment je fais pour avoir autant de retard en ce qui concerne les sagas ! Franchement, comment j’ai fait pour passer à côté de ce livre pendant des années ? Je vous jure, des fois j’ai envie de me coller des claques…

Beautiful Disaster est le premier roman que je lis de l’auteure et, ma foi, c’était plutôt pas mal, même plus que pas mal, je dirais ! Il y a eu des rires, des éclats de rires, des mirettes en l’air et des grincements de dents ! Et j’ai peut-être dit un ou deux gros mots, mais je ne suis plus très sûre de moi en ce qui concerne ce point…

Attention, quand j’ai dit lu ça veut dire dévorer oui parce que j’ai littéralement avalé les pages ! L’écriture de l’auteure est très addictive, je voulais sans cesse savoir la suite ! Au final, j’ai terminé le livre en trois jours… enfin bref.

L’histoire de Travis (*soupir*) Maddox et Abby Abernathy est, je dois dire, très peu conventionnelle et même trouble, mais c’est ce que j’ai adooooré ! Mise à part le « je t’aime moi non plus » qui m’a légèrement soûlée à la fin. Les joutes verbales entre ces deux-là sont vraiment comiques et je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Ensemble, ils font des étincelles, sans mauvaise image bien entendu… ils sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre depuis leur premier rencontre. En somme, une relation ultra fusionnelle qui peut faire peur, mais qui peut aussi faire rêver.

Bon, je vais me pencher tout de suite sur le cas de Travis comme ça, je me sentirai mieux. Oui, j’ai un sacré paquet à dire sur lui !
Fichus tatouages, fichus muscles, fichus mirettes, fichus caractère, fichus fossette et bonjour le sex-appeal… Laquelle d’entre vous osera dire qu’elle n’a jamais rêvé d’un homme comme lui ? C’est bien ce que je me disais : aucune ! Au-delà du physique, c’est un type protecteur, tendre malgré le côté bad boy qu’il veut montrer. Un gros coup de cœur pour ce personnage !

J’ai bien aimé le personnage d’Abby au début du roman, mais certaines de ses réactions au cours de l’histoire m’ont un peu décontenancée, pour ne pas dire littéralement agacée ! Elle a réussi à me mettre les nerfs plus d’une fois, il m’est arrivé de refermer le livre et de souffler !  Pas super convaincue par le personnage…

Shep et America ! J’ai profondément adoré ces deux-là, la personnalité exubérante de la meilleure amie d’Abby était une vraie bouffée d’air ! Et le pauvre Shep, qui doit sens cesse faire le tampon et calmer les humeurs de Travis, je n’aimerais être à sa place pour rien au monde.

J’ai hâte de lire Walking disaster qui est du point de vue de Travis, même si certaines scènes me font un peu peur de ce côté-là…

Les frères Maddox n’ont pas fini de m’en faire voir de toutes les couleurs !

Sans titre 1

« Les deux hommes reculèrent de quelques pas, et Adam fit sonner le mégaphone. Le combat commença. Marek en position défensive, Travis en attaque. Je me dressai sur la pointe des pieds, me penchant d’un côté, puis de l’autre, pour essayer de mieux voir, avant de me frayer un chemin entre les spectateurs hurlants. Des coudes s’enfoncèrent dans mes côtes, des épaules me bousculèrent violemment, me repoussant comme une vulgaire boule de flipper. Enfin, peu à peu, j’aperçus la tête des combattants, et poursuivis ma progression. Au moment où j’arrivais au premier rang, Marek attrapa Travis et tenta de le plaquer à terre. Mais comme il se penchait pour ce faire, Travis lui envoya son genou en plein visage et, sans lui laisser le temps de se remettre, lui colla une série de crochets au même endroit. Il y avait du sang partout.

Cinq doigts me pincèrent l’avant-bras, et je sursautai.

— Putain, mais qu’est-ce que tu fais, Abby ? demanda Shepley.

— Je n’y voyais rien, là-bas derrière ! hurlai-je en guise de réponse.

Je me retournai juste à temps pour voir Marek lancer son droit. Travis pivota. Je crus qu’il avait esquivé, néanmoins, il fit un tour complet et planta son coude en plein dans le nez de Marek. Le sang gicla sur mon visage et macula mon cardigan. Marek fit un bruit sourd en tombant sur le sol de béton brut et, l’espace d’un instant, la salle tout entière se tut. »

4-etoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *