Felicity Atcock, tome 3 : Les anges sont de mauvais poil, Sophie Jomain

04- Felicity Atcock - tome 3 - Les anges sont de mauvais poilAuteur : Sophie Jomain

Editions : J’ai lu

Genre : Fantastique, humoristique

Pages : 315

Prix : 6,90 €

Date de parution : 11 Mars 2015 

Public : Adulte

 

Sans titre 2

« Après l’incendie ayant ravagé La fièvre du samedi soir a brûlé, mon jardin se retrouve s’est nouvelle fois envahi par les vampires. J’aurais dû savoir que j’allais au-devant de sacrés ennuis en acceptant de les héberger.

Ma stupidité me perdra, me voilà encore plongée dans une histoire que j’aurais préféré éviter. Ce coup-ci, ce sont les changelings qui me tournent autour et ils ne sont pas de très bon poil. En ajoutant deux ou trois fées au décor, un fiancé mégalo et un lycan sexy à mourir, c’est le chaos assuré. Il n’y a pas à dire, je suis un authentique aimant à problèmes….et ce n’est pas près de changer. »

Ce que j'en ai pensé...

Hé bé, je n’ai jamais lu une saga livresque m’a autant fait éclater de rire, grincer des dents et j’en passe et des meilleures (Quand, je dis jamais euh… ce n’est pas totalement vrai Charley Davidson lui fait un brin de concurrence). Pourtant Felicity et moi on avait assez mal démarré notre relation ! Je n’ai pas trop accroché au premier tome j’ai même été très déçue en fait. Vous dire pourquoi exactement, impossible de m’en souvenir… J’ai quand même poursuivi avec le tome deux et là BOUHM ! Une bombe m’a explosée en plein dans la trombine, Maurice a eu un choc et Alfred a eu du mal à se remettre !

Alors pour le tome trois, ma réaction en le finissant a été WHAT THE F* ! Pourquoi ? Ce n’est pas possible de finir comme ça ! Eh bien, c’est possible Sophie Jomain l’a fait ! Je vous ai dit à quel point j’adorais cette auteure : pour sa plume que je trouve simplement géniale, humoristique et  absolument inimitable !

Pauvre Felicity, franchement la vie ne lui faire aucun cadeau et elle enchaîne les problèmes ! Le pire dans tout ça, c’est qu’elle n’est pas au bout de ses surprises… J’ai retrouvé l’héroïne que j’adore, drôle, qui n’a certes pas la langue dans sa poche et qui tend la main à ceux qui en ont besoin non sans râler presque toujours. Après tout c’est son potager qui sert de dortoir aux vampires ! Jusqu’à présent Felicity ne m’a jamais fait lever les yeux au ciel et, très peu d’héroïnes de roman peuvent s’en vanter.

Donc bon, Felicity a encore des problèmes ce qui, pour ainsi dire, est devenu une réelle habitude chez elle, mais elle peut compter sur ses amis pour lui venir en aide !  Enfin presque tous… Oui c’est toi que je pointe du doigt Terrence McAllister ! J’aimais bien ce type au  début grand, taillé comme une armoire avec un je ne sais quoi de charmeur et avec une certaines affection pour notre héroïne mais, à la fin du tome deux je ne l’ai plus aimé du tout ! J’aurais bien voulu lui mettre une bonne paire de claques, tiens ! Histoire de me défouler. Je vous jure, satanée volaille !

Pifou ! Ça devait sortir depuis un bon moment, maintenant ça va mieux.

Parlons entremets ? Euh non…je voulais dire un entre-deux ! (Je vous jure, il faut vraiment que j’arrête de penser à Stan comme à un gâteau au chocolat ! Sinon,  je vais finir complètement barrée). Bon, un peu de sérieux Stanislas ou Stan est un demi-démon avec une personnalité hors norme et un égo sur dimensionné, des répliques parfois sans queue ni tête à mourir de rire et aussi avec un physique à faire baver, et là en l’occurrence c’est moi qu’il fait baver ! Ce n’est pas pour rien qu’il occupe la première place de mes bookboyfriends, nom d’une pipe !
Et dans ce tome trois, il reste fidèle à lui-même malgré une situation quelque peu compliquée et c’est franchement ce que j’adore chez lui ! Mais, j’avoue que dans ce tome, il m’a quand-même manqué, trop peu d’apparitions à mon goût… et j’espère retrouver mon entremets préféré en forme dans le tome quatre.  Je vais m’arrêter là à son sujet parce que je pourrais épiloguer encore et encore et encore sur son compte !

Et bien sûr, il y a Daphnée et Toni. Celui-ci est mis un peu plus en avant dans ce tome ! J’aime vraiment beaucoup ce personnage et le couple qu’il forme avec la meilleure amie de notre héroïne qui était très fusionnel ! C’est deux-là sont toujours présents pour aider Felicity, qui pour le coup a vraiment besoin d’un coup de main ! Avec des espèces de bêtes à poils, pas super commodes en plus de ça.

Et puis, c’est quoi encore cette fin ? Après le tome deux, j’ai fini sur les genoux mais là ! J’ai carrément fini sur Maurice oui, oui, je sais… il en pâtit beaucoup en ce moment ! Heureusement que le tome quatre m’attend sagement dans ma PAL ! D’ailleurs, je ne sais pas ce qui me retient d’aller lire la suite maintenant ! Encore un coup de cœur pour cette saga génialissime !

Sans titre 1

« Quand Terrence McAllister a passé la porte du Plaisir des sens, il n’était pas dans son état normal et tenait à peine sur ses jambes. Il avait bu. Beaucoup trop bu. Au fur et à mesure qu’il essayait d’avancer, je voyais sa carrure imposante se balancer lourdement de droite à gauche et ses pieds chercher un endroit stable où se poser, Mince, c’est qu’il avait dû ingurgiter une sacrée dose d’alcool pour être si mal en point ! Pour tout vous dire, ça m’a sacrément surprise. Jusqu’alors, j’étais convaincue que les gens comme lui y étaient insensibles. Quand je dis « comme lui », je parle des anges, et j’ajouterais même que je les avais toujours imaginés au-dessus de ce genre de faiblesse. Manifestement, je m’étais trompée sur toute la ligne. Terrence en tenait une bonne. C’était peut-être même la première cuite de toute sa longue vie, et pour une raison que je n’étais pas sûre de vouloir connaître, il avait choisi de la mettre à profit ici, sur mon lieu de travail. »

5-etoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *