Le livre perdu des sortièges, Deborah Harkness

Le livre perdu des sortileges

 Auteur : Deborah Harkness

 Editions : Le livre de poche

 Genre : Fantastique

 Pages : 833

 Prix : 8.90 €

 Date de parution : 2012

 Public : Adulte

Sans titre 2

« Diana Bishop a renoncé depuis longtemps à un héritage familial compliqué pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. 

Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret – un secret convoité par de nombreuses et redoutables créatures. Dont Matthew Clairmont.

Un tueur, lui a-t-on dit. Malgré elle, Diana se retrouve au cœur de la tourmente. »

Ce que j'en ai pensé...

Octobre vous avez dit octobre, ça veut dire l’automne, Halloween, sorcières, vampires, loups garous et autres créatures du genre ! Et bien c’était le mois parfait pour sortir de ma P.A.L cette jolie briquette de 800 pages et quelque chose. Même pas peur ! Enfin…si, un peu.

Dès le début ce roman m’a passionnée autant avec sa richesse de référence historique que par la complexité de la relation entre les deux personnages principaux. 

Diana Bishop, sorcière d’une prestigieuse famille de Madison dont les pouvoirs sont plus une contrainte qu’un don à ses yeux, elle a complètement laissé de côté son héritage familiale pour ce faire passer pour humaine. C’est un soir lorsque qu’elle consulte un manuscrit alchimique, qu’il se produit des choses étranges à son contact.

C’est aussi ce soir-là, que Diana fait la rencontre d’un vampire : Matthew Clairmont. Dès leur premier regard, un jeu de proie et chasseur ce mets en place puis au fur et mesure c’est un besoin de protéger qui anime notre vampire. 

Ce roman m’a aussi  fait voyager de l’Angleterre, à la France en passant par les Etats Unis, à travers les différents flashbacks de Matthew, mais aussi par les voyages que feront Diana et Matthew entre ces trois destinations.

Férus d’histoire depuis euh…toujours, j’ai apprécié toutes les références historiques Darwin, Newton, Einstein et Washington enfin vous l’aurez compris il y’en a un paquet.

J’ai hâte de lire le tome 2 pour savoir ce qui va d’avenir de notre vampire et de notre sorcière puisque la fin de ce premier tome m’a clairement laissé sur ma faim…

C’est à cause de cette fin qu’il a raté le coup de cœur dommage !

Sans titre 1

«  — M’as-tu ensorcelé ? se demanda-t-il à haute voix.

Désormais, Matthew comprenait qu’il avait besoin d’elle plus que de toute autre chose. Sa famille ou la prochaine gorgée de sang comptaient moins que de savoir qu’elle était en sécurité et auprès de lui. Si c’était cela, être ensorcelé, il était perdu.
Il la serra contre lui comme il n’aurait jamais osé lorsqu’elle était éveillée. Elle se blottit contre lui.
S’il n’ait pas été vampire, il n’aurait pas entendu son murmure quand elle saisit l’ampoule à travers le pull, sa main résolument posée sur son cœur.

—  Tu n’es pas perdu, je t’ai trouvé.

Matthew se demanda un instant si son imagination lui avait joué un tour, mais il sut qu’il n’en était rien. Elle pouvait entendre ses pensées. »

4-etoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *